Noël: où et à quelles conditions pourra-t-on se déplacer?

Lors de sa conférence de presse ce jeudi en fin de matinée, le chef du gouvernement l’a confirmé: les Français pourront fêter Noël en famille. Il les a encouragé cependant à le faire en petit comité. Encore faut-il, pour ce faire, pouvoir se retrouver. Jean Castex a donc détaillé les conditions sous lesquelles les Français pourront se déplacer pour les fêtes.

Liberté de déplacement sur le territoire

Vous bénéficierez tout d’abord d’une plus grande latitude pour effectuer vos trajets dès le 15 décembre. Chacun pourra ainsi se déplacer sans restriction hors des heures du couvre-feu (celui-ci s’étendra de 21h à 7h). Il sera donc possible de sortir de la région où l’on est domicilié. “A compter du 15 décembre, vous pourrez vous déplacer librement entre régions”, a clarifié le Premier ministre.

Des précautions entre l’Hexagone et les Outre-Mer

La situation sera légèrement différente en ce qui concerne les navettes entre l’Hexagone et les Outre-Mer.

“Pour les déplacements vers ou depuis les territoires ultra-marins, la production d’un test PCR négatif datant de moins de 72h restera obligatoire. Les règles variant selon les territoires, il est impératif de se renseigner lors de la préparation du voyage”, a ainsi déclaré Jean Castex.

Les Français pourront partir à l’étranger

Les Français pourront également partir à l’étranger. Ils devront toutefois continuer à observer une certaine prudence.

“Les déplacements vers l’étranger seront possibles mais compte-tenu de l’évolution rapide de la pandémie dans le monde, il sera bien évidemment indispensable de se tenir informé avant d’envisager tout déplacement en consultant les conseils voyageurs du ministère des Affaires étrangères au regard en particulier de la situation sanitaire dans le pays de destination et des éventuelles restrictions en matière d’accès et de séjour”, a posé le pensionnaire de Matignon.

Noël à la montagne? Oui, mais…

En France, les centres et colonies de vacances demeureront fermés durant ces fêtes de fin d’année. Nos concitoyens pourront en revanche rallier les stations de ski mais ils ne pourront pas emprunter le tire-fesses, accéder aux pistes ni louer des équipements.

Jean Castex a exprimé le souhait que l’amélioration de la situation sanitaire permette la reprises des activités de sports d’hiver dans le courant du mois de janvier.

Source : BFMTV

    Leave Your Comment