Médicament efficace contre le Covid-19? Un essai va être lancé en France

La chlorpromazine est un traitement utilisé principalement pour les troubles liés à la schizophrénie. Et il serait efficace contre le Covid-19. 

Un essai clinique va commencer pour mesurer l’effet de ce médicament sur les formes symptomatiques de la maladie, annonce le Groupe hospitalier universitaire (GHU) Paris psychiatrie & neurosciences dans un communiqué publié ce lundi 4 mai. 

Baptisé reCoVery, il est le premier essai clinique dans le monde à utiliser la chlorpromazine à cet effet. 

MOINS DE CAS CHEZ LES PATIENTS QUE CHEZ LES SOIGNANTS

Les chercheurs sont partis du constat suivant: “la prévalence du Covid-19 dans ses formes les plus symptomatiques et sévères est moindre chez les patients atteints de troubles psychiques qu’au sein du personnel médico-soignant” du pôle hospitalo-universitaire Paris 15e, indique le communiqué. 

Seuls 3% des patients hospitalisés ont été testés positifs au nouveau coronavirus, contre 19% du personnel médico-soignant. 

“Les résultats de l’étude à Pasteur montrent qu’effectivement la chlorpromazine a une efficacité contre le coronavirus responsable de l’épidémie actuelle. L’équipe de Pasteur a pu tester cela sur des cellules animales et aussi des cellules humaines, ce qui est une première mondiale”, précise sur Franceinfo le Dr Marion Plaze, qui conduit l’essai clinique. 

Il s’agit d’une “piste intéressante qui nécessite d’être confirmée chez l’homme”, ajoute la psychiatre et chef de service à l’hôpital Sainte-Anne à Paris.

ÉTUDE PILOTE SUR 40 PATIENTS

L’essai clinique reCoVery concerne 40 patients et va durer un mois environ. Le but: démontrer l’intérêt de la chlorpromazine dans le traitement contre le Covid-19.

“Si les résultats étaient probants, il faudrait d’abord les confirmer sur un plus grand groupe de patients. C’est ce qu’on appelle une étude pivot. Elle est nécessaire avant de pouvoir passer un traitement en utilisation routine clinique”, détaille le Dr Marion Plaze sur Franceinfo

“La chlorpromazine pourrait tout à fait être donnée le temps du Covid-19, pendant quelques semaines, lorsque les patients sont hospitalisés afin de réduire la durée de la maladie et de réduire sa sévérité.”

Source: nicematin.com/sante/