Manger du tofu abaisse le risque de maladies cardiaques ?

Des scientifiques du Harvard Medical School and Brigham and Women’s Hospital ont analysé des données concernant plus de 200.000 personnes en bonne santé en début d’étude. Leurs résultats montrent qu’après avoir pris en compte les facteurs de risque qui pourraient potentiellement augmenter le risque cardiaque, manger du tofu plus d’une fois par semaine était associé à un abaissement de 18% du risque de maladie cardiaque, en comparaison avec un recul de 12% du risque chez les personnes qui mangeaient du tofu moins d’une fois par mois.

L’auteur principal, Qi Sun a noté que ces résultats étaient comparables aux statistiques émanant de pays tels que la Chine et le Japon, où les individus consomment traditionnellement beaucoup d’isoflavones grâce notamment au tofu, qui est une sorte de fromage de soja. L’auteur a précisé que dans ces pays le risque de maladie cardiaque est plus faible que dans ceux où l’alimentation est plus carnée et faible en légumes.

Le besoin d’une alimentation globale saine

Il tient à souligner que les bienfaits sur la santé des isoflavones nécessiterait de plus amples recherches. « Malgré ces résultats, je ne pense pas que le tofu soit la panacée », a noté le professeur Sun. « La qualité de l’alimentation globale reste essentielle, et le tofu peut être une composante très saine. »

On trouve aussi des isoflavones dans les fèves de soja edamame, dans le pois chiche, les pois cassés, les pistaches et les cacahuètes. En revanche, aucun lien n’a été trouvé entre le lait de soja (souvent sucré et trop industriel) et un abaissement du risque de maladies cardiaques.

Source : metrotime.be