Confinement covid 19 – Des réponses à vos questions sur les déplacements liés à la santé

Les questions sont nombreuses, et beaucoup se rejoignent. Retrouvez ici les réponses ou pistes de réponses aux principales préoccupations. Pour rappel, le gouvernement a mis en place un site internet apportant de nombreuses précisions et un numéro vert pour répondre à vos questions sur le coronavirus : 0 800 130 000 (ceci n’est pas un numéro d’urgences, et n’apportera pas de réponses médicales).

Steph72 : Ma femme va accoucher. Puis-je être présent pour l’accouchement si je ne suis pas infecté et que je n’ai aucun symptôme ?

Le centre hospitalier du Mans a publié ce mercredi 25 mars de nouvelles consignes concernant le pôle femme mère enfant. Les conjoints sont, à ce jour, toujours admis en salle de naissance s’ils ne présentent aucun symptôme. Une autorisation qui peut évoluer

Sindy : Puis-je me rendre avec mon conjoint à l’hôpital pour la troisième échographie ?

Les accompagnants ne sont plus admis lors des rendez-vous à la maternité, même en urgences.

Daniel : Ma femme doit accoucher au centre hospitalier du Mans. Pourrais-je lui rendre visite à la maternité quand le bébé sera né ?

Malheureusement, les visites sont désormais interdites à la maternité du Mans, même pour les conjoints.

Jacques : Je suis chez ma compagne à Coulaines. Mon domicile est à Villaines-la-Carelle. Comment puis-je faire pour rentrer chez moi où je dois prendre rendez-vous avec mon médecin traitant. Je suis atteint d’un cancer et je dois renouveler l’ordonnance de mon médicament.

Les sorties pour se rendre à un rendez-vous médical sont autorisées sur convocation d’un médecin et en cochant la case idoine sur l’attestation de déplacement. Il vous faut donc d’abord prendre rendez-vous avec votre médecin traitant avant de rentrer chez vous.

À noter qu’un arrêté paru au journal officiel le 15 mars 2020 autorise, jusqu’au 31 mai 2020, les pharmaciens à étendre le renouvellement d’une ordonnance expirée, excepté pour les médicaments stupéfiants et assimilés.

Tiff72 : J’ai un enfant et pas de permis. Mon mari est le seul à avoir le permis. Si mon enfant tombe malade, est-ce que l’on peut prendre la voiture tous les trois pour aller consulter le médecin ?

Pour limiter les déplacements et les risques, il est conseillé qu’un seul parent accompagne l’enfant lors d’un rendez-vous médical. Il serait donc préférable que votre conjoint s’y rende seul avec votre enfant.

Jean-François : Je voudrais savoir si certains dentistes allaient assurer prochainement un service d’urgence

Le Premier ministre, Édouard Philippe, a annoncé lundi 23 mars 2020 la signature d’un décret restreignant les rendez-vous médicaux aux urgences et aux convocations d’un médecin.

Les chirurgiens-dentistes assurent désormais une permanence téléphonique du lundi au samedi de 8 h 30 à 12 heures à leur cabinet. Trois cabinets dentaires du département ont été équipés pour accueillir les urgences. Plus d’informations dans cet article.

Deesse : Mon mari doit commencer un traitement quotidien de radiothérapie et un rendez-vous hebdomadaire avec un médecin. Puis-je l’accompagner avec notre véhicule personnel pour éviter de prendre un véhicule sanitaire qui peut transporter plusieurs patients ? Quel motif dois-je cocher ?

A moins que son état de santé ne nécessite impérativement un déplacement en véhicule sanitaire, si une personne se trouve dans l’incapacité de se rendre seul à un rendez-vous médical, il est possible de l’accompagner en cochant la case : Déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou la garde d’enfant.

Sophie : Bonjour, mes parents sont venus avant le confinement pour m’aider car j’avais une grossesse à risque. Peuvent-ils ce jour rentrer à leur domicile principal ?

Le changement de lieu de confinement est proscrit, sauf s’il intervient pour l’assistance à une personne vulnérable, la fin d’un bail, le fait d’être loin de chez soi lorsque le confinement a débuté…

Le lieu du confinement ne doit pas changer, explique le gouvernement sur son site internet. Dans des situations particulières rendant nécessaires le fait de rejoindre sa résidence principale (fin d’une location, protection de personnes vulnérables ou d’animaux, garde d’enfants etc.), le retour vers sa résidence est possible, la personne devant se munir de son attestation dérogatoire de déplacement dûment remplie ainsi que de sa pièce d’identité.

Étant enceinte avec une grossesse à risque, vous étiez considérée comme une personne vulnérable. Ce n’est plus le cas. Vos parents peuvent donc rentrer à leur domicile en cochant la case assistance à personne vulnérable sur l’attestation de déplacement.

Christelle : Mon époux doit passer une IRM de contrôle à cause d’un méningiome cérébral et épileptique, avec la nouvelle attestation et le motif « Consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés ; consultations et soins des patients atteints d’une affection de longue durée ». Ce rendez-vous en fait-il partie ou doit-il annuler ce rendez-vous ?

Il ne nous appartient pas de déterminer le caractère d’urgence du rendez-vous de votre époux. Nous vous conseillons de contacter le centre de radiologie ou le médecin prescripteur pour s’assurer du maintien ou non, du rendez-vous.

Gaelle. Puis-je emmener ma fille chez l’orthodontiste ?

Si le rendez-vous est urgent et que votre orthodontiste vous fournit une convocation, vous pouvez emmener votre fille chez l’orthodontiste, munie d’une attestation et de la convocation. Sinon, il faudra attendre la fin du confinement pour poursuivre les soins.

Les réponses fournies sont valables en date du jeudi 26 mars 2020 et sont susceptibles d’évoluer en fonction des décisions du gouvernement. Ces réponses ne font pas foi en cas de contrôle. Rappelons que le confinement reste la règle et que les déplacements doivent rester une exception.

Source : ouest-france.fr/sante/