11.000 emplois à pourvoir rapidement dans les secteurs prioritaires

11.000 jobs à pourvoir d’urgence dans les secteurs essentiels

La “pire récession économique depuis la seconde guerre mondiale” annoncée par les titres de médias alarmistes ne doit pas faire perdre de vue les emplois urgents à pourvoir dans les secteurs jugés essentiels pendant la période de confinement. En ce moment, ils se comptent par milliers dans les domaines de la santé, de l’agriculture-agroalimentaire, du transport/logistique, de l’énergie, des télécommunications, sans oublier l’aide à domicile.

Le gouvernement vient de créer une plateforme dédiée pour les recenser : mobilisation.emploi.gouv.fr. Elle proposait déjà plus de 11.000 offres d’emplois le 7 avril, à pourvoir au plus vite. Le nombre d’offres augmente toutes les heures. De nombreux postes n’exigent pas de qualifications particulières et les débutants sont acceptés : idéal donc si vous êtes en quête d’un job pour vous faire un peu d’argent.

L’agriculture recrute toujours en urgence, mais aussi pour cet été

Comme L’Etudiant l’expliquait la semaine dernièrel’agriculture française manque de bras. La fermeture des frontières a en effet bloqué le recrutement de saisonniers agricoles étrangers dans les exploitations agricoles françaises. D’où un appel lancé par le ministre de l’Agriculture et les chefs d’exploitations agricoles pour inviter demandeurs d’emploi, étudiants ou personnes en activité partielle à assurer les travaux des champs.

Vous pouvez trouver de nombreuses offres d’emploi partout en France sur le site dédié Desbraspourtonassiette : beaucoup de recrutements sont urgents pour pallier le manque de main-d’œuvre et sauver des récoltes. Mais, si vos cours sont loin d’être terminés, d’autres offres proposent des jobs d’été à partir de la mi-juin pour assurer par exemple les moissons. Postulez dès maintenant pour cet été, cela vous fera un joli projet et un petit pécule pour l’après confinement ! N’oubliez pas non plus les offres d’emploi de saisonnier agricole proposées aussi sur notre job board, L’Etudiant.fr, à la rubrique “jobs-stages-emploi”.

Comment cumuler chômage partiel et emploi ?

Bon à savoir : vous avez un job étudiant ou bien vous êtes en contrat d’apprentissage mais votre employeur vous a placé en chômage partiel ? C’est déjà le cas de 5 millions de salariés, soit près d’un salarié sur 4 au 7 avril. Vous pouvez, dans certaines conditions, cumuler cette indemnité de chômage partiel avec le revenu d’un autre emploi.

Explications : si vous êtes en chômage partiel, une indemnité minimale vous est octroyée. L’allocation d’activité partielle est en fait versée par l’État à votre entreprise qui vous la reverse. Son montant est proportionnel à votre rémunération de salarié placé en activité partielle. Vous toucherez au minimum 70% de votre rémunération antérieure brute, soit environ 84% de votre salaire net. Si vous êtes apprenti ou salarié en contrat de professionnalisation, vous conservez l’intégralité de votre rémunération, soit, au minimum, le pourcentage du Smic qui vous est applicable.

Vous pouvez exercer un second emploi tout en bénéficiant de cette indemnité sauf si une clause de votre contrat de travail s’y oppose. Vous pourrez ainsi cumuler l’indemnité de l’activité partielle et la rémunération du nouvel emploi. Informez simplement votre employeur actuel de votre décision d’exercer un autre emploi durant la suspension de votre contrat en précisant le nom de l’employeur et la durée prévisionnelle du second emploi.

Source: letudiant.fr/jobsstages/