Sécurité routière : les ralentisseurs sont-ils dangereux ?

es dos d’âne sont-ils dangereux ? Il y en a 400.000 en France et il semble que la réponse soit positive, pour la plupart, selon des associations d’automobilistes qui ont décidé de porter cette affaire en justice. À Toulon, le tribunal administratif va se pencher sur la question, et des centaines de ralentisseurs pourraient être détruits dans la région

En effet, ils ne respecteraient pas la hauteur réglementaire, et seraient à l’origine de nombreux accident. « On a listé ces ralentisseurs en prenant des photos. Notamment, ils ne peuvent pas être implantés sur une route où il y a une très forte circulation, plus de 3.000 véhicules par jour », explique Me Gaulmin, avocat des deux associations à l’origine du recours. 

L’avocat ajoute que les dos d’âne sont souvent trop hauts. « La norme maximale exige une hauteur maximale de 10 cm. On a beaucoup de ralentisseurs qui mesurent 15 cm, 20 cm, voire 25 cm », précise-t-il. 

Par ailleurs, sans nier l’utilité de ces dispositifs notamment dans les zones habitées, l’association Mobilité sereine et durable pointe des dangers pour la santé des conducteurs. « C’est tout simplement le problème du tassement de la colonne vertébrale, qui à un moment donné à force de passages répétés sur des ralentisseurs, crée un problème de blocage du dos. Il faut savoir qu’un chauffeur de bus, en moyenne, c’est 300 ralentisseurs par jours« , indique Thierry Modolo, président de l’association. 

Source: rtl.fr/actu/