Assurance auto collection

Qu’elles appartiennent à des passionnés qui les retapent ou à d’investisseurs qui espèrent voir leur cote monter, les voitures de collection doivent être assurées au minimum au tiers pour circuler.

Qu’est-ce qu’une voiture de collection ?

Avant de parler de l’assurance des voitures de collection, encore faut-il s’entendre sur la définition que l’on en donne. Car celle des assureurs n’est pas forcément celle du code de la route.

>> Notre service – Faites des économies en testant notre comparateur d’Assurances Auto

Définition légale

Tout véhicule “de plus de 30 ans d’âge qui ne peut satisfaire aux prescriptions techniques imposées aux véhicules modernes” peut prétendre à la carte grise de “véhicule de collection” (article R-311-1 du Code de la route).

Depuis le 1er janvier 2014, un véhicule doit également “présenter un intérêt historique” en remplissant les trois critères suivants :

  • avoir au moins 30 ans ;
  • être un modèle qui n’est plus fabriqué ;
  • se trouver dans son état d’origine et ne pas avoir subi de modifications substantielles.

Bon à savoir : même classée “véhicule de collection”, votre voiture n’est pas dispensée du contrôle technique qui lui est imposé tous les 5 ans.

Définition selon les assureurs

Chaque assureur peut avoir sa propre définition et ses propres critères d’acceptation. Si certains assureurs se basent sur la carte grise spécifique “véhicule de collection” et donc ne considèrent comme telles que des voitures ayant au minimum 30 ans, pour d’autres l’âge n’est pas déterminant. Un assureur peut considérer que c’est la rareté du modèle qui fera la différence et non son âge.

Sachez néanmoins que bien souvent les assureurs imposent la production d’une copie du dernier contrôle technique et la plupart exigent que vous possédiez au moins un autre véhicule (voiture ou moto). Ils peuvent décider de ne pas vous assurer si vous ou le conducteur habituel du véhicule possédez un permis de conduire de moins de 2 ou 3 ans. Certains assureurs exigent même pour le conducteur d’avoir au moins 21 ans.

Garanties accessibles aux véhicules de collection

Principales garanties

Généralement, les assureurs proposent des formules présentant des garanties similaires à celles offertes aux voitures actuelles habituelles :

  • assurance au tiers couvrant seulement la responsabilité civile + recours et défense ;
  • assurance “tiers étendu” ou “tiers +” garantissant diverses options selon les assureurs (bris de glace, vol, incendie, etc.) ;
  • assurance tous risques.

Spécificités des contrats “véhicule de collection”

Les contrats spécifiques et particulièrement ceux proposés par les courtiers et assureurs spécialisés comportent souvent des clauses spéciales. Elles imposent des conditions au conducteur ou qui au contraire, lui apportent des avantages. Ainsi, si le contrat peut imposer des conditions d’âge, d’ancienneté de permis ou encore de bons antécédents au conducteur, d’autres peuvent lui ménager des avantages :

  • La clause de limitation kilométrique entraîne une remise tarifaire importante pour des véhicules qui généralement circulent peu.
  • Certains assureurs exigent une expertise préalable du véhicule et s’engagent sur une indemnisation en cas de sinistre en valeur agréée plus favorable à l’assuré que celle par rapport à la cote officielle des véhicules de collection (elle-même plus favorable que la valeur à dires d’expert basée sur la cote Argus).
  • Une clause autorise généralement l’usage du véhicule sur circuit ou dans le cadre de manifestations touristiques ou sportives – activités par ailleurs exclues des contrats auto classiques.

Bon à savoir : bien souvent le contrat exclut formellement l’utilisation du véhicule pour tout usage professionnel, y compris les trajets domicile-lieu de travail.

Tarif des assurances “véhicule de collection”

Le tarif de l’assurance varie selon le véhicule lui-même (marque, type, valeur), sa zone de garage, le conducteur (âge, ancienneté du permis, antécédents, niveau de bonus/malus) et les garanties souscrites.

Il est difficile de donner un tarif moyen, mais les propriétaires de véhicules de collection bénéficient généralement d’un a priori favorable de la part des assureurs. En effet, statistiquement, cette catégorie de conducteurs roule peu, entretient mieux son véhicule et enregistre moins d’accidents que le conducteur moyen.

Ne vous limitez pas à consulter votre assureur auto habituel ni à demander plusieurs devis, y compris aux courtiers et assureurs spécialisés que vous trouverez sur Internet.

Source : capital.fr/votre-argent/