Faut-il assurer les meubles d’une location meublée

Si aucune assurance n’est obligatoire de la part du propriétaire bailleur (sauf pour les logements en collectivité); il est recommandé de souscrire un contrat afin de couvrir les meubles en cas de location meublée. Ces derniers représentent un budget et des dégradations peuvent survenir.

Il est préférable d’assurer les meubles d’une location meublée

En théorie, en tant que propriétaire bailleur; rien ne vous oblige à souscrire une assurance quelle qu’elle soit pour votre logement en location; sauf si ce dernier se situe dans une copropriété. En revanche, si l’investissement s’avère intéressant; il n’en demeure pas moins risqué car vous n’êtes jamais à l’abri d’un sinistre ou de vandalisme.

Le coût des réparations est d’autant plus important lorsque vous avez investi vous-même dès le départ dans des meubles; et que ces derniers subissent des dégradations, car vous devez alors les remplacer; ce qui réduit la rentabilité de votre investissement locatif. La meilleure option, pour éviter l’éventuel rachat des meubles du logement; c’est de les assurer afin d’être indemnisé en cas de dommages.

Conservez bien les factures de chaque meuble que vous avez installé dans le logement que vous mettez en location; cela vous permettra d’être indemnisé(e) plus rapidement en cas de sinistre et les assurance demandent généralement des justificatifs.

Le locataire doit souscrire une assurance habitation

Depuis la loi Alur de 2014, tous les locataires sont dans l’obligation de souscrire une assurance habitation; et cette obligation s’applique désormais aux locataires de logements meublés, ce qui n’était pas le cas auparavant.

Ce contrat doit inclure au minimum une garantie responsabilité civile; pour être couvert en cas de dommages causés à des tiers; ainsi qu’une garantie des risques locatifs. Le locataire demeure responsable des dommages causés dans le logement en cas d’incendie; de dégât des eaux ou en cas d’explosion par exemple.

En revanche, le locataire peut se contenter d’une couverture minimale; et n’est pas contraint d’assurer spécifiquement les meubles du logement qu’il occupe; ce qui peut poser problème pour les réparations et l’indemnisation en cas de dégât causé. C’est la raison pour laquelle il est recommandé aux propriétaires bailleurs de; souscrire une garantie spécifique pour assurer le mobilier en cas de location d’un logement meublé.

L’assurance habitation PNO vous couvre de plusieurs risques

La meilleure option pour être couvert en cas de dégâts causés sur les meubles du logement meublé; c’est de souscrire une assurance habitation PNO (propriétaire non-occupant). Celle-ci vous propose des garanties spécifiquement pensées pour les propriétaires bailleurs; et l’étendue du contrat va dépendre de vos attentes ainsi que du type de location.

En l’occurrence, si vous annoncez à votre assureur que vous mettez en location un logement meublé; ce dernier va vous proposer une garantie sur les biens mobiliers; qui pourra s’appliquer en cas de vol, de vandalisme, d’incendie; ou autre sinistre touchant les meubles du logement.

De plus, n’oubliez pas qu’une assurance habitation PNO; peut compléter la couverture du locataire que vous ne maîtrisez pas; et peut donc vous apporter un grand nombre de garanties pour être certain(e) d’être indemnisé(e) en cas de sinistre.

Source : edito.seloger.com/conseils-d-experts/

    Leave Your Comment